jeudi 26 mars 2015

Ce soir quand tu verras Patrice...

Ce soir quand tu verras Patrice dis-lui ;

Je ne sais pas par où commencer j’ai tellement de choses à dire à mon vieux 
Tout d’abord, on vient de passer 2015, présente lui mes vœux 
Tonton, tu te rappelles de Mobutu le petit journaliste ?
Il a régner pendant 32 ans sur tes filles et fils

Il avait pourtant bien commencé mais il a mal fini
Au fait, tous les pères de l’indépendance sont morts à part Kalonji
Chapeau pour ce que vous avez fait à la table ronde
Mais 55 ans plus tard, le Congo sert toujours de vache à lait aux oligarques de ce monde

Des millions de morts vieux, ils veulent nous enrayer de la carte
Pendant qu'au pouvoir on a un Tippo Tipo qui s'en lave les mains comme Ponce Pilate
Des puissances dérangeantes avares de notre sous-sol
Qui nous prennent pour des sous-hommes et nous font vivre des aventures de Rocambole

Et à chaque 4 ans, on nous organise un dîner de cons
Que la communauté internationale appelle élections
Mais 2016, tour oyo to ko boya*
Ce soir, quand tu verras Patrice, dis-lui que c’est son fils, Guy-Serge Luboya



Guy-Serge Luboya



*Tour oyo to ko boya, en Lingala, signifie ''cette fois nous allons refuser''.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Harlem : Grandeur et Décadence